Précédent
Suivant

Une famille juive livournaise en Tunisie


Les archives de la famille Uzan, mémoires d'un âge d'or (1890-1960)

 

A côté de la population juive autochtone, la Tunisie a longtemps abrité une communauté juive d’origine sépharade-européenne, arrivée dans le pays par une série d’émigrations entre les XVIIème et XXème siècles. L’histoire de cette population, dite aussi « portugaise » ou « livournaise », a été souvent reléguée aux marges du judaïsme tunisien. Ce fonds vise à restituer un morceau de cette présence, à travers la mémoire de la famille juive livournaise des Uzan.

Le corpus iconographique reconstruit se compose de 160 images sélectionnées d’une archive de plusieurs centaines de photos qui ont été retrouvées – parfois organisées dans des albums, parfois éparpillées et récupérées au fur et à mesure – dans un débarras de la maison de M Carlo Uzan, à Paris.

A travers le prisme des photos réalisées ou commandées pendant près de soixante-dix ans, le spectateur est invité à découvrir une perspective inédite de l’histoire des Juifs de Tunisie. Celle d’une famille qui s’enracina en Tunisie tout en gardant un fort lien avec l’Europe et qui, au moment du déracinement, conserva le souvenir d’un « âge d’or » irrémédiablement perdu.