III – L’âge d’or du livre juif


Tandis que l’esprit de l’Europe s’éveille à la connaissance humaniste des textes anciens, notamment hébreux, et des idées nouvelles, au rythme de l’essor de la jeune Imprimerie, les Juifs ne sont en reste : dès la fin du XVe siècle, ils s’illustrent en se versant dans la nouvelle technique, mettant pleinement ses artifices au service d’une religion au seuil de la modernité.