Education et enseignement


L’Alliance israélite universelle est créée en 1860  par un petit groupe de Juifs français attachés aux idéaux des Lumières et de la Révolution française. Parmi eux, un rabbin, un avocat, un pédagogue et Adolphe Crémieux, député, futur Ministre de la Justice, grand avocat, pour qui la défense  des valeurs universalistes portées par le Judaïsme rejoint le combat pour la République, la démocratie et la laïcité. L'Alliance se construit sur la conviction d'une proximité entre humanisme juif et universalisme français.

L'Alliance se donne pour but la défense des droits de l'homme et le soutien à toute religion attaquée et va surtout créer un immense réseau scolaire sur trois continents : Europe, Afrique, Asie. A la veille de la Première Guerre mondiale, elle compte 183 écoles réparties dans 90 villes 

C’est au Maroc à Tétouan qu’est créée la première école de l’Alliance en 1862. Elle y développe rapidement son réseau scolaire. Et pour cause : avec 80 000 Juifs à la fin du xixe siècle, le Maroc abrite la plus importante communauté juive du bassin méditerranéen. Il en comptera 350 000 à la veille de l’Indépendance du Maroc, en 1956. En 1912, plus de 5 000 enfants sont déjà scolarisés par l’Alliance dans 19 écoles de garçons et 12 écoles de filles, à travers tout le pays. Ils sont près de 19 000 en 1937. Ces établissements scolaires délivrent un enseignement en français et très moderne. Les écoles vont aider à l’émancipation des garçons et des filles par l’alphabétisation, par un enseignement trilingue (français, hébreu et arabe – ce dernier, après 1945) et par un apprentissage diversifié (métiers techniques et agricoles). Elles vont aussi veiller à la transmission de valeurs juives traditionnelles.

Petit à petit, la plupart des écoles ferment en raison du départ des Juifs. Mais, aujourd’hui encore, trois établissements fonctionnent à Casablanca, accueillant enfants juifs et musulmans et constituant un modèle extraordinaire de vivre-ensemble.

Vous pouvez naturellement retrouver l'ensemble des documents de cette exposition sur notre bibliothèque numérique